Liberté illusoire

C’est bizarre comme la politique ne nous intéresse que lorsque ça nous touche directement! Ca a été le cas récemment, en feuilletant un canard gratos local. J’ai été agréablement surpris d’apprendre qu’un chemin portant le nom de « Promenade des libertés » avait été inauguré à la mémoire des boat-people viêtnamiens.

D’après l’article, cette promenade va de la stèle des boat-people, situé dans le parc du Château au Grand Saconnex, au vestige du Mur de Berlin installé devant le siège du Conseil oecumenique des Eglises…

On s’est dit: « cool, faut qu’on aille voir ça de plus près! Ils assurent trop ces suisses, respect! :) ».

Monkeys’ attitude oblige on a pas voulu faire comme tout le monde. On a donc décidé de commencer par la fin. Par les vestiges du Mur de Berlin donc…

Arrivé devant le siège du Conseil oecumenique des Eglises, première surprise. Les vestiges ne sont même pas mis en valeur. Coincés entre deux places de parking. On croirait à une sorte de décoration post moderne complètement foirée… Ok, il y avait bien une plaque descriptive posée à l’arrache par terre, et ok, c’est le Mur de Berlin, ya rien d’esthétique dans un bout de béton tagué, mais quand même O_o

La deuxième surprise, ça a été, de ne pas trouvé la promenade, qui était sensée se finir à cet endroit… et pour cause, on a compris quelque minutes plus tard que cette fameuse promenade ne dépassait pas les limites du parc du Château du Grand Saconnex. Apparemment, les administrateurs du coin voulaient  absolument qu’on parle, dans cet article, de leur bout de mur allemand… Mouai, ça, c’est pas très classe les gars. Surtout quand il n’y a aucun rapport…

Bref, cette promenade, on l’a quand même trouvé ;) !!! tadaaaaaa!!

Alors, ça commence par là.

Et ça finis par là.

Montre en main, si vous vous dépêchez pas trop, cette promenade devrait vous prendre 15 min à tout casser. Le coin est plutôt agréable, mais relativement calme vu qu’une route très fréquentée borde le parc.

Petite surprise sur le chemin, la fameuse stèle commémorative qui, on doit l’admettre, était pas mal présentée.

Ca a de la gueule, hein! Ok, j’en rajoute des caisses :p mais quand même… Bon et puis la version française pour ceux qui n’auraient pas tout compris. Si si, on sait qu’il y en a >:)

Pour finir, on trouve ça quand même pas mal d’avoir fait ce geste envers la communauté viêtnamienne locale, quelles qu’en soient les raisons…

Après tout, plus tard, ceux sont les pierres qui se la raconteront… Or les pierres ne parlent pas. (aaargh, Jean Claude sort de mon corps!!! :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.